Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lundi dernier, je suis allé au conseil municipal dont l'ordre du jour essentiel était le DOB ( soit le débat d'orientation budgétaire); habituellement, le maire présente ce DOB; l'adjoint aux finances présente bien sûr ses comptes.

Le maire ne semble pas maîtriser sa comptabilité, et l'assistance remarque ses hésitations et la manière de défausser sur l'élu compétent.

Car il est un secret pour personne qu'une ancienne fonctionnaire en retraite vient ( en tous cas est venue) pour aider à compter euros et milliers d'euros...

A priori , cela ne se fait pas gratuitement : mais il ne faut pas trop en parler...

Je suis partisan personnellement de retravailler dans le cadre de Vigipirate, ce qu'une page de l'Est Républicain de cet été a largement relayé avec deux de mes collègues retraités également dans une large photo de nous trois, suivie d' une interview sur RTL  radio et télé.

mais nous trois, naïvement, sottement, voulions reprendre le métier de protecteur  de la population bénévolement...

Accepter de risquer sa vie ne se paye pas, en effet.

Mais compter, si !

Ceci dit, suite à la brillante remarque de Mme SCHMITT quant aux commentaires comptables de l'an dernier, et pour avoir entendu le DGS (directeur général des services) déclarer avoir commis quelques erreurs dans ses commentaires de l'époque, on constate que le rôle est en effet risqué !

Ce qui est agaçant quand on est dans le public, outre le regret d'avoir démissionné du poste de conseiller d'opposition comme j'ai commis l'erreur de le faire, c'est de remarquer combien certaines élues majoritaires   s'agacent des questions posées par les deux oppositions, l'une menée par Serge PAULY ( 5 élus ),l'autre par M. Dominique VOINSON ( 3 élus dont Mme SCHMITT).

On comprend que l'opposition est tolérée car la loi l'oblige, mais s'énerver de questions judicieuses comme nous le verrons demain dans la suite de ce compte-rendu, cela peut correspondre à une gêne mal dissimulée de faiblesses sur le sujet épineux des comptes.

Pour avoir été élu, je me demande à chaque réunion sur le budget, combien d'élus présents pigent les chiffres présentés ?

Faire confiance à son chef d'équipe car il est devenu maire, c'est une chose. Voter sans tout comprendre, autre chose !

Je ne serais d'ailleurs pas surpris de futures surprise...

Ces 8 conseillers passent pour des empêcheurs de tourner en rond, et font perdre du temps à des personnes plus aptes devant leur écran de télé ou à faire de la couture...

Je reconnais que plus de 3 heures de conseil plein de chiffres, mais qu'au moins, le rôle ingrat de défense des intérêts des électeurs représentés par l'opposition ,soit respecté à sa juste mesure.

Car la majorité sait qu'elle fera passer ce qu'elle veut quand elle le veut : la réponse facile étant " on passe aux votes !"; plus rien à expliquer, le vote décide en bien ou en mal, peu importe...mais la majorité a encore et toujours raison, et les autres n'ont qu'à se taire ou attendre 2020...

"Malheur aux vaincus", disaient les Romains. C'est encore vrai à BOUXIERES AUX DAMES, mais sans Jules César, faut rester raisonnable...

Mais la majorité du moment a toujours raison. Ceci dit, certains de cette majorité s'abstiennent, honneur à eux de ne pas suivre comme des moutons  le groupe.

 On peut parler d'une présomption de vérité pour une majorité qui n'écoute pas son opposition, ou pour des réparations techniques de détail...

Une majorité s'agaçant d'une opposition n'est jamais signe de saine démocratie ! 

                                                        ( à suivre...)

 

Tag(s) : #Conseil Municipal.

Partager cet article

Repost 0