Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui ne pense pas à ses rentrées scolaires quand on aperçoit celle de nos petiots ?

Chaque année, on retrouve notre jeunesse sans être atteint par la maladie d'Alzheimer, début de septembre ;

nos souvenirs reviennent en masse : la maternelle, le CP, le CM2 (appelé encore parfois la 7°...) ; puis l'entrée en 6° qui était encore très sélective, sur concours; puis le brevet en 3°, ce qui était le second examen quand on avait déjà passé le concours d'entrée en 6°.

La Seconde avec le choix littéraire (on disait philo) , scientifique ou matheux, et le bac correspondant à cette option suivie pendant trois ans ; le choix ensuite de travailler en passant des concours,avec une formation spécifique; ou d'aller dans une fac de Droit, de Lettres, de Médecine ou des Sciences...

Le choix (souvent imposé malheureusement) de l'enseignement technique, technologique, ou agricole pour d'autres, on parlait alors d'enseignement professionnel ( CEP, CAP, Brevets professionnels dits BP, qui avait le niveau du bac,etc...)

Avec ou sans classes prépas pour les " meilleurs des meilleurs", "zyeutant" vers les Grandes écoles!

Les petits génies accèdaient directement à une Grande école !

Ces prépas du lycée Poincaré de NANCY étaient très sélectives.

Il existait même une particularité à Poinca, les "cornichons", soit les prépas de "Corniche", pour l'entrée à Saint-Cyr. Ces lycéens portaient un calot, mais restaient en civil pour le reste.

Très solidaires entre eux,ils étaient à la fois jalousés et moqués.

Mais ils se moquaient bien ,eux, de cela, déjà un pied à COETQUIDAN et des étoiles plein la tête (celles de général...)

Viendront plus tard les BTS et les IUT.

Sans être très âgés, certains d'entre nous ont connu la rentrée en octobre, car septembre servait encore pour les vendanges, et les petits bras devaient aider les gros bras !

C'était encore la "vieille France" agricole, qui connaît actuellement bien des soucis avec la vente du lait, dont les prix sont bradés, faute de quotas laitiers européens...

Mais cette rentrée , tant en primaire qu'en secondaire, connaît des réformes ayant leur importance :861 000 enseignants ont repris le chemin de l'école dès hier;

ce matin, ce seront plus de 12 millions de garçons et filles qui vont changer de rythme de vie, les vacances au soleil étant derrière eux !

L'apprentissage d'une langue étrangère, essentiellement l'anglais, se fera dès le CP au lieu du CE 1 auparavant; bonne idée.

Et une seconde langue sera abordée dès la 5° au lieu de la 4° dans les collèges.Pourquoi pas ? A une époque, le latin était débuté en classe de 5°.Et même dès la 6° auparavant.

Favoriser l'apprentissage des langues est important , la France n'étant pas la meilleure dans ce domaine dans les classements internationaux...

Par contre, une autre réforme ne semble pas faire consensus!

C'est l'E.P.I., soit :" l'enseignement pratique interdisciplinaire" ; quésaco ?

Par exemple, deux voire trois professeurs de disciplines différentes, ensemble, vont expliquer le fonctionnement d'un téléphone portable aux élèves...Cela se fera entre une à trois heures chaque semaine, au choix du chef d'établissement (ou plutôt, en fonction de ses moyens en effectifs).

Cet aspect est discuté, semblant pour certains enseignants une remise en cause d'un apprentissage théorique, semblant démagogique, bien que destiné aux élèves en difficultés.

Les collégiens vont-ils adorer l'école en apprenant mieux le fonctionnement de leur téléphone portable, "là est la question" ,comme pourrait le dire Shakespaere s'il vivait encore...

Mais justement, la critique de nombreux enseignants portent sur le manque de moyens en effectifs pour l'aide personnalisée aux élèves en difficultés, qui ne peut consister pour eux, en cette seule nouvelle discipline!

C'est ainsi que deux grèves seraient prévues dès le jeudi 8 septembre prochain, et le 15 septembre (sauf erreur de date).

L'an dernier, à la rentrée de 2015-2016, 400 classes n'avaient pas de professeurs; combien cette année ?

Autre élément d'importance pour cette rentrée,la sécurité face au risque anti-terroriste: ainsi, 3000 réservistes des services d'ordre sont rappelés pour la protection des accès aux écoles de tout type.

Mais ce sujet doit être survolé pour un motif bien compréhensible de sécurité.

BONNE RENTREE à toutes et tous !

l'équipe de B.A. 2020

Tag(s) : #Bouxières aux Dames

Partager cet article

Repost 0