Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

D'emblée, on constate que le public se compose de 4 personnes seulement, en comptant Mme DUMAILLET correspondante de l'Est Républicain, deux autres personnes et moi.La proximité des vacances peut expliquer la chose

L'ordre du jour commence par la présentation par VEOLIA représentée par la directrice locale, Mme AYAD, de la situation concernant Bouxières aux Dames quant à l'eau, tant en distribution que pour son assainissement.

La moyenne de consommation est de 108 litres par jour par abonné.L'ensemble des canalisations sur le territoire mesure 26 km.

VEOLIA constate une baisse des fuites, avec seulement 10 cas de fuites sur un an.

Ceci dit, 61 947 m3 sont perdus en un an, ce qui demeure faible selon les spécialistes.

100 °/° des analyses effectuées sont conformes aux normes sanitaires .

Le pourcentage des impayés des factures est de seulement 0,31 °/° , ce qui est aménagé par des propositions d'échéanciers et est confié de plus en plus à des société privées de recouvrement, vue la complexité légale limitant les possibilités de récupérations financières.

Sachant aussi que la complexité du sujet provient de la loi BROTTES qui n'autorise plus à couper l'arrivée d'eau pour cause d'impayé... Cette loi, appliquée depuis longtemps dans certains pays étrangers, a fait multiplier par 5 le nombre des impayés...

Pour remarque, normalement, au plus tard en 2020, la délégation concernant l'eau sera dévolue à la Communauté de communes du bassin de POMPEY. Cette compétence ( délégation ) étant destinée à être traitée en intercommunalité de manière générale par la loi.

J'ai personnellement été surpris ( et pas moi seulement ) du renouvellement de seulement 1°/° du réseau chaque année...Jean-Marie SCHNEIDER, élu d'opposition, a ainsi soulevé s'étonner qu'il fallait un siècle pour renouveler l'ensemble du circuit de distribution... Cela semble en effet très surprenant et bien long.

Autre sujet, la commune verse 23 000 euros au SDIS (service départemental d'Incendie et de secours) afin de participer aux charges de la caserne de POMPEY, compétente territorialement pour la commune.

Vient ensuite l'élection de la commission " urbanisme", avec dans la foulée deux commissions " spéciales" reprenant la composition de la commission , mais en relation avec des chantiers en cours ou proches d'être terminés , à savoir celle concernant l'aménagement des NEVAUX et celle concernant l'aménagement de la zone des PAQUIS (terrains de foot du bas, près de NANCY Béton).

Il y a ouverture pour une représentation de l'opposition, ce qui est légitime; mais peut avoir aussi pour but de ne pas se retrouver seuls face à la population pour lui expliquer ce qui va se passer aux NEVAUX... A suivre donc !

Pour les NEVAUX sont nommés également MM.DURIBREUX et POMMIER de l'association des NEVAUX, ce dernier est un ancien élu, que j'ai d'ailleurs remplacé dans la 1° liste présentée par D.MACHADO; parmi les 3 intervenants "extérieurs", Mme Nathalie COURTIN (élue actuelle ) et les bureaux d'études à leur titre direct. Tout semble donc bien "bordé"...comme le lit de la Meurthe aux PAQUIS,où le CAUE,M.André PETIT, M.Maurice MICHEL dit MOZO pour l'association de footbal de BAD (ASB),M.Pascal PLOUSSARD pour l'autre club de foot (ASLB association sportive de Lay ST CHRISTOPHE et BOUXIERES AUX DAMES),Mme Lucette GEISZEL pour le club de tennis ont été retenus par le maire.

M. Serge Pauly de l'opposition ,pose alors une question dans la continuité possible de la création de commissions, en demandant la composition de celle concernant le réaménagement de la salle GUINGOT (réserve de 500 000 euros pour ce faire); le maire répond que pour le moment, la situation concernant ce projet n'est pas encore "carrée" (sic) ; bref, on tourne en effet en rond;

pour moi, ce serait mieux si cela ne se faisait pas, pour des raisons strictement financières envers la commune,mais surtout envers les contribuables qui, par l'augmentation de 1°/° votée par la majorité actuelle, versera entre 80 et 100 euros de plus cette année.Et ça, c'est du concret !

Qu'il ne soit pas dit que cela était inévitable, la majorité des communes ayant pu éviter une telle augmentation par simple saine gestion " en bon père de famile " (expression remontant au droit romain), et par anticipation, la préfecture ayant largement prévenu les maires de bien prévoir la baisse des dotations nationales comme annoncée ! ( si gouverner, c'est prévoir, bien gérer, c'est écouter les conseils de ceux qui savent...)

Il suffit de lire les derniers compte-rendus des communes voisines pour constater qui est cigale et qui est fourmi...

L'ancien préfet de NANCY, M.BARTOLT, a fortement insisté sur cet aspect important voire capital (sans mauvais jeu de mots...) pour l'ensemble des élus dans leur nouveau mandat.

Mme Denise HOYET, ancienne élue qui a effectué plusieurs mandats municipaux, me dit dans le creux de l'oreille que notre commune est riche pour avoir TROIS salles des fêtes (sans compter "la maison du village " à l'ancien presbytère, qui peut recevoir un groupe d'une quarantaine de personnes...)

Est ensuite abordée la demande de subvention au conseil départemental , au titre du Contrat Territoires Solidaires 2016-2021 pour financer ( quid du montant ?) la réfection des fresques du plafond du choeur de l'église St-Martin , dont le montant est évalué à 63 691 euros; le mécénat a permis de récolter 5640 euros ;la DRAC est concernée également. Combien restera à la charge de la commune?

Utiliser ce contrat allant jusqu'en 2021 quand à son contexte temporel,semble qu'une cartouche est grillée pour la commune du fait de cette cause...

Cette réfection n'a jamais été entreprise par les maires précédents, pour des raisons de coûts; espérons que ce coût sera le moins lourd possible et ne fasse pas l'objet de rallonges L'ancien maire Jean Luc DEJY avait lancé l'idée de classement au patrimoine concernant ces fresques, auprès du conseil régional qui avait donné une fin de non-recevoir.

A suivre également...

Est évoquée l'adhésion de la commune à la Fédération des FRANCAS (Francs et franches camarades) pour 227 euros; dans le même ordre d'idée, sont votées deux délibérations concernant 15 postes de titulaires du BAFA ou du BAFD (diplômés d'animation ou de direction) mais aussi pour 17 intervenants au titre des Nouveaux Ateliers Périscolaires ;

Personnellement, je sais la limite du bénévolat pour ce type d'activités d'intervention en milieu péri scolaire, où il est important que les enfants bénéficient d'interventions dignes de ce nom tant par le savoir transmis que par les valeurs les accompagnant.On ne peut confier, d'autre part, à n'importe qui les petits élèves fatigués d'une journée d'école.

Sont évoqués également deux autres soucis, à savoir celui du maintien du bureau de Poste près de la Mairie; déja, le centre de tri en limite avec Champigneulles est confirmé pour rester en l'état, sans perte de personnels; ceci est positif, car le centre était menacé de transfert totalement !

par contre, il est vivement souhaité que les résidents aillent autant que possible à la Poste, un comptage étant actuellement effectué afin de savoir sa rentabilité pour être réduit ou pas dans les horaires d'ouverture;

j'y suis passé récemment et j'ai attendu pas mal de temps pour simplement acheter un carnet de timbres que j'aurais obtenu illico presto par le distributeur automatique du centre commercial de FROUARD, ou en allant dans le bureau de poste le jouxtant qui reçoit pas mal de monde d'ailleurs...

Je crains fortement que devant cet aspect peu attractif, la baisse des horaires d'ouverture de notre Poste devienne rapidement un acquis dans la stratégie managériale de la direction de la Poste.

Autre élément abordé, le fauchage tardif des herbes en zones communales; il a été fait remarquer que le virage en épingle dans la continuité rue de l'Abbaye -rue des carrosses, sans fauchage dans cet angle, cachait l'arrivée des véhicules descendant de la Pelouse, et prioritaires pour ceux remontant du centre du village;

les herbes ont été récemment coupées; les explications concernant ce fauchage tardif, ont été données efficacement par Mme Sandrine CHAUCHARD,quant à la préservation d'éléments naturels disparaissant sans cette idée de retarder la coupe dans ce milieu spécifique.

Cela correspond d'ailleurs à une politique de gestion des milieux naturels qui a un caractère national.

Le prochain conseil municipal aura lieu le 26 septembre 2016

BONNES VACANCES à TOUTES ET TOUS !

Dominique BAGUET

Tag(s) : #Conseil Municipal.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :