Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans le discours du maire au Nouvel An, il est dit:

"Des études sont également en cours concernant le réaménagement global de notre CHERE salle GUINGOT et de la salle LEPAGE, ancienne bibliothèque."

Apparemment, cette salle GUINGOT est chère aux coeurs de certains de nos concitoyens;

souhaitons qu'après les travaux pour la rénovation totale obligatoire et la mise aux normes aussi obligatoire, et vu la grande vétusté de ceux salles à refaire,elles ne deviennent pas TRES CHERES au budget des concitoyens de BOUXIERES !

Comprend qui veut ...

Denise HOYET

Et j'ajouterais, " comprend qui peut..."

Une provision de 500.000 euros ( sauf erreur...) aux fins de la rénovation des deux salles en question ,est assez remarquable pour être citée...

L'ancienne municipalité, économe, a permis de laisser un magot douillet qui part en morceaux petit à petit au fil de l'eau;

Oui , les deux salles si CHERES vont coûter aussi très CHERE !Si l'ancienne municipalité avait construit la belle salle Jacques BARTH, (dont le nom avait été décidé bien avant les élections pour rendre hommage à celui que les gens appelaient JACKY, maire aimé et apprécié pour son dévouement), c'est que la salle GUINGOT coûtait trop cher à rénover.

En période actuelle de crise, où les banques à nouveau tanguent à travers le monde,la prudence inclinerait à être sage avec les euros de la collectivité...

Je conseille les électeurs à être vigilants sur la gestion de leurs deniers publics!Les préfets expliquent combien les élus doivent être économes des finances publiques.

A suivre...

Dominique BAGUET

Tag(s) : #Bouxières aux Dames

Partager cet article

Repost 0