Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comme prévu à la création du blog, autant que possible, nous présenterons un compte-rendu des conseils municipaux ou autres réunions publiques.

Le conseil municipal débute à 19 H 00; plusieurs élus absents ayant remis un pouvoir,Mme Stéphanie BESSON et M.Pierre FLAMANT.

Sauf erreur, Mme Marie Odile SCHMITT, avec pouvoir également.

Pour commencer, le nouveau conseil municipal d'enfants (quatre de ses membres) viennent se présenter : c'est une bonne idée, puisque depuis des années,me chargeant du conseil d'enfants avec Annick VIDAL, adjointe, et Michel BREVAL,conseiller, avec l'aide de Denise HOYET, le but du CME (conseil d'enfants) était de faire des propositions qui pourraient échapper au monde trop grand des adultes...

Présentées au conseil des Grands, elles sont alors soit votées, soit adaptées, le nerf de la guerre étant souvent financier.

C'est ainsi que le "city stade" a été demandé par la Jeunesse locale, puis réalisé.

A l'époque, la députée Chaynesse KHIROUNI a aidé financièrement grâce à l'enveloppe parlementaire, cette création régulièrement fréquentée par les jeunes.

Elle était présente à l'inauguration ainsi que Jeunesse et Sports.

Les jeunes élus du CME ont prévu une vente de chocolats Jeff de Bruges afin de financer un projet.Personne parmi les élus n'a eu la curiosité de demander quoi aux enfants. Dommage.

Je ne doute pas que le conseil saura accorder un budget aux petites têtes blondes...

Pour notre équipe, nous avions prévu en début de nouveau mandat, si réélue, soit la visite du Sénat, soit celle de l'Assemblée nationale.

Cela demande une grande organisation ,mais a déjà été fait il y a longtemps lors d'un ancien mandant, c'est donc bien possible.

Sont alors présentés les estimations financières d'un architecte concernant les travaux d'accessibilité de la Bibliothèque pour tous, d'un montant de 4650 euros + 395 de main d'oeuvre + 600 euros de contrôle technique. Soit un total de 5645 euros.

Une demande d'aide pour 30°/° sera effectuée (territoires ruraux). Pour la salle LAMBIN,les travaux sont estimés à 41500 euros, main d'oeuvre de 3527 euros et 600 de contrôle technique, soit un total de 45 627 euros.

M.LAPORTE présente alors la classique autorisation d'engager des dépenses d'investissement de fin d'année (afin de permettre de boucler le budget jusqu'au 31.12. 2015 sans attendre un conseil municipal)

Puis une somme de 19000 euros à consacrer au foyer rural et à la salle des ballons de foot, la main d'oeuvre provenant des services techniques municipaux.

Ensuite, Christelle CHEVREUX sollicite 1500 euros pour permettre 44 séances d'initiation au tennis de table à l'école René THIBAULT jusqu'au 31 mai 2016. Tout cela est voté unanimement ,( sauf erreur de mémoire de ma part )

Sébastien PFEIFFER présente alors une proposition de modification du tableau du personnel; 3 agents en contrat précaire , ayant prouvé leur aptitude,sont engagés fermement; un sera destiné à l'électricité, les deux autres aux espaces verts.

A remarquer que cela est provoqué par le départ à la commun auté de communes du Bassin de Pompey de 2 agents de Bouxières et de l'agent de police rurale, qui est désormais stationné à la mairie de CHAMPIGNEULLES avec deux policiers municipaux de cette commune( ils ont en charge directe Champigneulles, Bouxières aux Dames et Lay Saint Christophe, qui n'avait pas de policier ).

Un débat vif mais courtois et intéressant entre opposition , dont Serge PAULY,envers Sébastien PFEIFFER. Ce dernier concède qu'il voit mal quel bénéfice sera retiré de la mutualisation des moyens, même à long terme...Serge PAULY déclare ouvertement que les 5 élus s'opposent fermement à toute mutualisation, laquelle ne fait que perdre du personnel et des services effectués qui disparaissent. La majorité actuelle reconnaît que des tâches ne seront plus effectuées...

En 2016, le service de restauration scolaire sera transféré au Bassin de Pompey. La création d'un système commun de Police municipale est remis sur la table; Lydia SOEUR fait remarquer que 17 policiers municipaux au total vont donc avoir en charge les 13 communes du bassin; les patrouilles portées ( en voiture ou moto), se faisant à deux agents,cela donne en réalité 8 équipes pour 13 communes.Le maire répond que leur chef est l'ancien capitaine de gendarmerie KIPPEURT, qui connaît très bien le secteur.

( remarque personnelle : personne ne discutera la compétence du capitaine KIPPEURT qui a travaillé des années comme responsable de la Brigade autonome de FROUARD: mais le nombre de patrouilles est bien de 8 à deux hommes, sans compter les congés et les arrêts de travail; sauf à permettre des passages à un seul agent , ce qui existe..., la limite est bien là)

Jean Marie SCHNEIDER demande qu'une évaluation ou estimation entre coût de la mutualisation pour la commune et bénéfices, soit effectuée.Le maire reconnaît constater une perte de ses pouvoirs avec la mutualisation, qui renvoie des services sur le Bassin, de plus en plus.

(remarque personnelle: quid d'une évaluation ? cela fait des années que la discussion relative à l'ampleur de la mutualisation soulève questionnement:au fin du fin, le but n'est-il pas de ne laisser dans chaque commune qu'un petit service d'état-civil , un cadastre consultable, et un ou quelques représentants de la communauté dans le village, qui géreront l'état-civil, feront éventuellement encore les mariages et couperont les rubans tricolores.Cela semble utopique, mais in fine, le risque d'aboutissement sera celui-là sans réaction de notre part.Et le couronnement de cela, une possible absence de bénéfices financiers !

Le risque de perdre le service de proximité qu'attend la population est réel . A nous de veiller à limiter la casse, faute de pouvoir changer les choses pour le moment ).

Lydia SOEUR ajoute constater que tout s'en va du village, ce que l'on voit facilement avec les commerces en particulier...

( remarque: l'actuelle rue Saint Martin est à pleurer.Un sapin -- venant de la mairie ? -- attend vainement une décoration face mairie, pour orner la rue.Je retrouve le dimanche matin les anciens clients du café de cette rue soit à Champigneulles, soit à Custines: vous me direz que c'est dans l'air du temps : ça doit être ça la mutualisation des bistrots...)

VOTE: Serge PAULY fait remarque l'hostilité des 5 élus envers la mutualisation des services; donc 3 abstentions et 2 non venant des 5 élus d'opposition composés de Mmes Marie Jo LOZINGUET, Lydia SOEUR, Stéphanie NOSLIER, et MM. Serge PAULY et J Marie SCHNEIDER.

Une délibération est présentée afin de permettre l'ouverture du magasin d'équitation près du centre commercial les 3 et 10 janvier; une seule abstention ,dans l'équipe majoritaire .

Une subvention exceptionnelle est demandée par l'AMC ( Anciens Combattants) dans le cadre de son action mémorielle et de l'achat du drapeau du conseil d'enfants, pour 200 euros.Adoptée unanimité

Ensuite, une motion est présentée pour le maintien des horaires actuels des TER entre les gares de Marbache et NANCY et de NANCY à METZ.Une révision de la grille horaire est en effet prévue à compter du 1° avril 2016 (un poisson ?) Adoptée unanimité.

.M.Serge PAULY demande où en est l'audit relatif au coût des travaux de réhabilitation de la salle Louis Guingot: le résultat est en attente.Confirmation d'une réserve d'un montant de 500 000 euros à cet effet; l'exercice précédant ayant laissé des finances bénéficiaires,il serait dommage de ne pas les utiliser...(c'est de l'humour, bien sûr)?

Puis, en débat, le souci d'utiliser le minibus communal pour le déplacement hebdomadaire du mardi au Club des Joyeux; l'équipe majoritaire affirme qu'il est hors de question que la conduite soit effectuée par un élu; il faut donc trouver un ou une bénévole "extérieure". Il y a le souci de l'assurance, et il semblerait qu'il faille aider certaines personnes à accéder à la maison du village. Mais pour le moment, aucun bénévole.

JM SCHNEIDER demande alors où en est l'étude des effets d'un mur anti-bruit le long de l'A 31: le souci de 3 échangeurs sur seulement 7 km de distance, est une gêne évidente pour Bouxières .Le conseil départemental (ex conseil général) aurait dans ses cartons un projet de nouvelle sortie sur Custines, sans passer au niveau du parking de co-voiturage.Mais les résultats de l'étude sont également en attente; comme il est difficile d'avoir des résultats d'études ...(mais je suis mauvaise langue, c'est bien connu).M.Pierre AYMOND fera remarquer qu'une solution utilisée du temps des ses mandats, avait été le revêtement de la route, en tapis moins bruyant.Cette solution, n'avait pas effleurée l'équipe en place.

Mme Lydia SOEUR soulève le problème de l'arrêt de bus au niveau de la maison d'enfants CLAIRJOIE , où le bus ne doit pas être doublé, dure une dizaine de minutes :réponse simple du maire: on doit attendre que le bus reparte: c'est évident, mais il n'a pas répondu au problème posé...Arrive le projet de maison médicale, au niveau des Nevaux, "face au groupe scolaire René Thibault ", comme écrit textuellement par courrier du maire en date du 16 novembre et adressé à l'ensemble des professionnels de santé locaux.Ce courrier annonce un e réunion "afin de mesurer leur intérêt pour cette future réalisation", réunion où ces professionnels seront "cordialement invités afin d'en débattre". Quelle sollicitude !

Des échos qui arrivent à mes oreilles légèrement tendues dans la bonne direction, ce n'est pas chose faite ! .Loin de là. La proximité de l'école R Thibault me semble d'autre part mal venue.

M.Pierre AYMOND demande d'emblée à intervenir; il explique s'être chargé d'une telle démarche dès 1988 sur le site RAZ, et que les professionnels en question ne vont pas bouger alors qu'ils ont investi ( la pharmacie des Dames, le cabinet du Dr GODELIER et le magasin d'optique sont sur un terrain appartenant à M.AYMOND dans la cadre de sa démarche précitée).

Selon le maire, des professionnels de santé souhaiteraient quitter BOUXIERES. Il a été demandé lesquels ; pas de nom, mais il y en aurait...Nous allons vite voir la réalité, ou pas, de ces propos... ( à suivre ).../...

Tag(s) : #Conseil Municipal.

Partager cet article

Repost 0