Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pourquoi une page est-elle laissée à l’opposition sur un bulletin municipal ou départemental ? Parce que c’est la loi !

Ainsi, l’excellent article rédigé par Denise HOYET, membre du conseil d’administration de l’association, a été remis pour diffusion sur le bulletin municipal au sujet de la fermeture de l’école privée Notre Dame, vieille de 115 ans. Après avoir expliqué qu’il ne pouvait être sur le bulletin à venir, nous attendions donc sa parution sur le suivant, soit le dernier paru. Toujours rien…Il a alors été dit en conseil municipal qu’il ne serait pas publié. Je n’entre pas sur les détails des explications données, n’ayant pu être présent au conseil municipal. Mais force est de constater que l’équipe majoritaire n’a pas bougé le petit doigt pour tenter de faire survivre l’école privée, ce qui est bien dommage quand on se dit défenseur du patrimoine local !

Cette raison d’obligation légale d’un article de l’opposition devrait être suffisante ; mais supposons que non…

Pourquoi alors faire paraître un article venant d’une autre équipe ? Parce que c’est le respect de la démocratie et de la libre information des citoyens. De la même manière qu’aucune information, sauf erreur de ma part, n’a été donnée sur la fermeture de la boulangerie du village, ni sur la fermeture du café du village, qui rendent le cœur de Bouxières aux Dames pas loin de la crise cardiaque…Car on ne va pas chez le potier chaque jour, comme pour le pain.

Je compatis à la mise au chômage des deux vendeuses, dont j’ai apprécié la gentillesse et le professionnalisme : car je venais presque quotidiennement y acheter mon pain.

Je me permets de citer en exemple, mais toutes les communes le font, le cas du bulletin de la ville de LAXOU, dont 3/4 de page est réservé à l’opposition. En exergue de cette rubrique, le maire, Laurent GARCIA, rappelle la phrase bien connue de Voltaire :

« Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire. »

Antérieurement aux dernières élections, que je sache, jamais l’ancien maire n’aurait refusé de publier un article de l’opposition, si on lui en avait proposé…

Mais autre époque, autres mœurs, (j’ espère avoir encore le droit de dire cela ?) car l’esprit Humaniste de Voltaire n’est pas le mieux partagé.

C’est comme l’intelligence, on ne peut la distribuer en morceaux.

L’association vous souhaite de très bonnes vacances !

Dominique BAGUET

LIBERTE D'EXPRESSION
Tag(s) : #Bouxières aux Dames

Partager cet article

Repost 0