Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Ecole Notre Dame, rue de la Chéneau, est menacée de fermeture.

Pas assez d'argent pour la rénover et la faire fonctionner, donc on la ferme, sans autre forme de procès...

C'est vraiment oublier un peu vite tout ce que cette petite école de BOUXIERES AUX DAMES représente depuis bien longtemps. En fait, depuis 1748, date à laquelle les Dames Chanoinesses ont créé cet établissement pour le bien des enfants de ce petit pays.

Elle fait aussi partie du Patrimoine de notre commune: il y a eu l'école destinée aux filles non scolarisées, car n'étant pas reçues dans les écoles publiques; puis aussi des soeurs infirmières, un bureau de Bienfaisance...

Les Anciens de cette commune ont eu bien souvent recours à leurs soins; avant de devenir une Ecole destinée aux garçons et filles dont les parents choisissaient la particularité, souvent au début, le fait qu'il y avait une cantine et que l'école publique n'en avait pas .

Au début,l'enseignement est donné par les Soeurs de la Doctrine chrétienne, toutes les petits filles étaient accueillies sans distinction de religion, dès l'âge de TROIS ANS jusqu'au certificat d'études.

A partir des années 1970,on accueille aussi les petits garçons et les Soeurs laissent la place à des enseignants d'Etat .Tout cela fonctionnait très bien; la satisfaction des parents et la réussite des élèves , étaient la garantie du bon travail accompli...

La commune participe au même tarif que pour les écoles publiques.

Oui, parlons du PATRIMOINE ! Car avec cette école, il y avait une volonté de servir les habitants avec un dévouement sans faille et une réussite dans les résultats toujours présente.

Voir toute cette RICHESSE intellectuelle proposée au service des enfants et de leurs parents , partir sans que rien ne soir tenté, paraît vraiment une aberration et un manque de gratitude absolument inqualifiable !Il y a certainement des démarches à tenter. Par exemple, une pétition proposée par la mairie, un rassemblement de la population pour démontrer notre attachement à cette structure et à cette école qui a plus de cent ans d'Histoire dans notre commune. Le patrimoine, ce n'est pas seulement la salle Guingot ou les fresques de l'église, mais aussi cette petite école qui a rendu bien des services aux Bouxièrois. Ne l'oublions pas si vire. Sans parler du personnel qui va se retrouver au chômage !

Je pense sincèrement que BOUXIERES AUX DAMES leur doit bien cela !

Denise HOYET ,

ancienne conseillère municipale

Tag(s) : #Bouxières aux Dames

Partager cet article

Repost 0